DE LA PEUR AU COURAGE!

 

peur-courage

 

Si tout le monde ressent la peur face à l’inconnu, pas mal de personnes agissent tout de même malgré ça, donc on peut constater que la peur n’est donc pas le réel problème.

 

En fait, le vrai défi n’a rien à voir avec la peur en elle-même, mais se situe plutôt dans la manière dont nous l’abordons. Pour certains la peur est un stimulant, pour d’autre une paralysie. C’est comme lorsque nous sommes face au danger, nous avons 3 modes de réaction fondamental : fuite, combat ou paralysie. On se place soit dans l’état d’esprit du courage qui est celui de l’action, du choix et de la détermination ou dans celui de la peur qui est la paralysie, le doute et l’impuissance.

 

Le secret c’est de bouger le curseur de la peur vers celui du courage, passé à l’action pour rendre la peur insignifiante. La première étape consiste donc à faire un choix conscient puis de passer à l’action parce que l’impuissance mène à l’immobilisme et à l’asphyxie (les masques de la peur sont partout et nos empêchent de respirer!)

 

Nous avons le pouvoir, nous sommes le pouvoir, nous avons le pouvoir sur notre santé, nous avons le pouvoir de cette auto guérison inscrite au plus profond de notre ADN. Le pouvoir vient du Latin posse qui est intrinsèquement un verbe composé de potis sum (“Je suis maitre de”), mais sommes- nous encore maitre de nos vies ou avons-nous délégué notre pouvoir à autrui?

 

Je sais que beaucoup de personnes n’aiment pas le concept du pouvoir et que dans notre monde, surtout actuellement cela peut raisonner comme le fait de vouloir contrôler les autres.

 

Le type de pouvoir dont je te parle ici est plutôt le pouvoir du contrôle de soi, le type de contrôle qui laisse plus de liberté à chacun d’entre nous en se concentrant sur  notre propre pouvoir individuel. Le pouvoir de voir le monde avec tes propres yeux et non avec ceux de ta télé, de ton voisin ou de ton gouvernement. Le pouvoir d’avoir la liberté de réagir comme bon te semble face à n’importe quelle situation, le pouvoir de faire ce que tu penses être nécessaire pour ta propre survie ou pour celle de ceux qui t’entourent, le pouvoir de faire ce qui est nécessaire pour grandir en tant qu’être humain sur notre chemin, le pouvoir de créer et de vivre dans la joie…, le pouvoir de l’amour.

 

C’est le type de pouvoir qui n’a rien à voir avec l’autre, c’est le type de pouvoir qui replace l’amour de soi au centre du débat. Ceux qui ont un besoin de contrôle sur les gens qui les entourent, n’ont en fait absolument aucune idée de ce qu’est le sentiment de puissance. Leur manque de puissance justement, les laisse dans un état de peur perpétuelle, ce qui fait qu’ils réagissent uniquement en fonction des éléments qui arrivent au fil de l’eau. Ils ont besoin de créer toutes sortes de manipulations pour influencer notre comportement.

 

Le type de pouvoir dont je te parle est le pouvoir de la liberté. Ce ne sont pas les ruses qui te permettent de faire faire à l’autre, ce que tu aimerais qu’il fasse, c’est la capacité de faire ce tu désires vraiment faire. C’est ce pouvoir qui ramène la paix au plus profond du cœur. Ce cœur qui fait de nous des êtres vulnérables mais en contrôle de notre vie, rempli d’une alimentation saine, de pensées positives et donc d’une énergie positive.

 

Pour aller de la peur au courage, il n’y a rien d’aussi puissant que de passer à l’action. Malgré les situations critiques, je reste convaincue que la vie est belle et reste un jeu sacré où si nous respectons les règles du jeu, les lois naturelles, nous ressortons toujours gagnant.

 

Garder à l’esprit, la direction dans laquelle nous voulons aller, nous aide à prendre les meilleures décisions au moment le plus opportun. Les erreurs nous servent d’expériences et le pouvoir véritable vient de la prise en charge de TOUT les aspects de nos vies (travail, relations, environnement, corps, état d’esprit…etc.)

 

Personne ne doit pouvoir juger de tes prises de position. Ton intuition, ce que tu ressens au plus profond de ton corps et de ton âme devrait être la seule boussole qui vaille. On devient puissant en ce concentrant sur son pouvoir. Savoir ce qu’on doit faire et le faire sont deux étapes différentes, mais la prise de conscience commence ici.

 

 

Quel est la qualité de ton discours interne? Tu sais les mots sont magiques :

 

Je ne peux pas prendre ma santé en main devient, dans le futur je pourrai prendre ma santé en main.

 

Je devrais arrêter de suivre les grands médias devient, je peux arrêter de suivre les grands médias.

 

Ce n’est pas de ma faute si je suis malade devient, je suis complètement responsable (je prends mes décisions) de ce qui m’arrive mais je ne suis pas coupable.

 

Je ne suis jamais satisfait des efforts que je fournis devient, j’apprends tous les jours et je grandi sur mon chemin.

 

La vie est un combat devient, la vie est une épreuve, une multitude de péripéties et une histoire de conquêtes.

 

J’espère que je pourrai me nourrir d’une alimentation naturelle à l’avenir devient, je sais que je me nourrirai d’une alimentation naturelle à l’avenir.

 

Si seulement j’avais eu l’ensemble des informations concernant cette soi-disant “pandémie” devient, la prochaine fois j’irai moi-même chercher de l’information, j’écouterai différents “sons de cloches” pour pouvoir me forger ma propre opinion.

 

Qu’est-ce que je vais faire si nous entrons dans l’ère d’un nouveau monde et que les cartes sont complètement rabattus? Devient, je sais que je peux prendre cette nouvelle situation à bras le corps et “tirer mon épingle du jeu”.

 

C’est une catastrophe, ce qui se passe actuellement! Devient, c’est une expérience dans laquelle je vais énormément apprendre et ressortir grandit.

 

peur-courage

 

Tout ce langage interne, te place dans une situation de choix dans ta vie et de pouvoir, loin du statut de victime impuissante, au plus près de ton statut de puissance. Il vaut mieux être responsable à 100% de ce qui nous arrive dans la vie que d’en être la pauvre victime. Être responsable, c’est magnifique, cela nous donne l’opportunité d’avoir ce pouvoir de changer les choses. Par exemple, si je suis responsable de ma maladie, j’ai l’opportunité de dire “pour m’en sortir” ou “pour ne plus que ça arrive, dorénavant je vais veiller à la qualité de mon sommeil, je vais tout faire pour réduire mon stress, je vais commencer à jeûner le matin…etc.” On passe des réactions en chaine à une situation d’un bien meilleur contrôle.

 

Chaque obstacle devient alors une opportunité pour nous de grandir et d’affirmer notre pouvoir dans ce monde. On devient de plus en plus fort, l’anxiété, la peur et les “nuits blanches” font place à la paix de l’esprit et au calme.

 

Toi, moi et n’importe quel être humain sur cette Terre dispose de ressources dont il n’a même pas idée jusqu’à ce qu’on lui en fasse prendre conscience. Que ce soit au niveau de ton état d’esprit, de ta physiologie et de ton pouvoir d’auto guérison.

 

De nombreuses personnes on apprit d’expériences qui à la base paraissait négative et je fais parti de ces personnes. Les terribles picotements nocturnes dont j’ai été victime au niveau de mes membres inférieurs pendant plusieurs mois, il y a de ça plusieurs années, m’a mis sur le chemin de la santé. Et JAMAIS, O GRAND JAMAIS, je ne voudrais remplacer ces moments de souffrances pour un soit disant bien-être de circonstance. Aujourd’hui, je sais que l’état normal d’un être humain est la santé et j’ai trouvé ce que je pouvais apporter au monde à travers ça!

 

C’est pour cela, que je suis rempli d’une grande gratitude envers la Vie. Ma vie a changé de manière positive dans différents domaines. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles je me retrouve ici aujourd’hui à essayer de partager tout ce que je peux partager avec toi.

 

Cela peut paraitre bête comme chou mais je te le répète les mots sont magiques et la façon dont tu parles, les mots que tu utilises ont un impact réel sur ton comportement, ton état d’esprit et ta prise de décisions.

 

Sors de ta zone de confort, sors de chez toi, confrontes-toi au monde extérieur, renforces ton système immunitaire, renforces ton pouvoir. Chaque jour qu’il t’aie donné de vivre va au-delà de tes peurs si infime soient-elles et petit à petit, constates le pouvoir grandir en toi et le sentiment de peur diminuer.

 

Nous avons tous ce pouvoir en nous, latent, en dormance, qui attend seulement de se révéler si nous lui donnons l’occasion d’accomplir sa tache. Et il n’y a rien de mystique ou de magique dans ça, sur le plan physiologique comme sur le plan psychologique. C’est le processus naturel de la vie; la vitalité et l’énergie sont là, depuis toujours, nous n’avons juste pas fait attention à leurs présences et mis en place les conditions premières de leurs expressions.

 

Que ça te parle ou non, cela met du temps pour arriver à casser les schémas mentaux et les habitudes alimentaire dans lesquels nous nous sommes embourbés depuis des années, voire depuis que nous sommes nés. Le truc, c’est de persévérer encore et encore dans la direction que nous nous sommes fixée pour tenter de réduire à néant des schémas que nous savons toxiques.

 

Rien de grand ne s’est construit en un jour, nous sommes conçus pour performer, pour augmenter chaque jour un peu plus notre pouvoir. Nous méritons tous, en tant qu’être humain, une vie pleine de vitalité et de santé et tout ce qu’il y a de plus beau et magnifique dans cette vie. Mais cela n’est possible qu’à partir du moment où l’on passe du mode de la peur à celui du courage qui sommeille en chacun de nous.

Amour et gratitude❤

Biyémé

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.